Le fonctionnement-présentation du système

Comme l’eau ou l’électricité, l’enlèvement et le traitement de vos déchets seront facturés selon votre production de déchets : c’est le principe de la redevance incitative.

La Redevance Incitative (RI) installée depuis le 1 janvier 2020.

Pourquoi la mettre en place ?

  • Réduire la quantité de déchets incinérés,
  • Encourager à mieux trier les déchets,
  • Appliquer un système de facturation plus juste et équitable,
  • Maitriser les coûts de la gestion des déchets et la facture des usagers.

Que finance-t-elle ?

La redevance incitative sert à financer l’ensemble du service de gestion des déchets : la collecte et le traitement des déchets et les frais de fonctionnement du SYMSEM.

Comment est-elle calculée ?

La Redevance incitative est un mode de facturation de la collecte des ordures ménagères calculée au service rendu, c'est  le principe du pollueur payeur.
Elle se compose d’une part fixe et d’une part variable.

La part fixe
Elle comprend l’abonnement au service (comme l’électricité ou l’eau), son montant est en fonction du volume du bac à ordures ménagères attribué à chaque foyer. Elle inclut la collecte et le traitement des déchets collectés, les frais de fonctionnement du SYMSEM.

La part variable
Son montant est fixé pour chaque catégorie de bac et est dû pour chaque levée supplémentaire du bac à ordures ménagères  au delà du nombre de levées intégré dans la part fixe. Lorsque l'accès en déchèterie est inclut dans la part fixe, les passages en déchèterie supplémentaires seront comptabilisés dans la part variable.

Chaque foyer est équipé d'un bac pour les ordures ménagères résiduelles. La capacité du bac est différente selon la composition du foyer (plus d'informations ici)  ce bac est muni d'une puce électronique destinée à enregistrer le nombre de présentation du bac à la collecte (le nombre de levées). (N.B. : le poids de vos ordures ménagères n'est pas pris en compte).

Seuls les ordures ménagères et les passages en déchèterie sont comptabilisés,  la collecte sélective n'est pas concernée.

Les commentaires sont clos.